Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nation Arverne

  • La Tortue des Marais

    animauxLa Tortue des Marais, Tortue Boueuse ou Cistude d'Europe est une espèce de reptile menacée d'extinction qui était relativement fréquente dans le Sud et le centre du continent dans le passé. On en voit encore quelques unes dans le Massif Central dont presque toutes sont présentes dans le Bourbonnais. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une petite tortue d'eau douce palustre.

    Le terme "Cistude" est une combinaison de 2 mots Latins "Cista = Corbeille" et "Testudo = Tortue". Il existe de nombreuses sous-espèces mais en France on rencontre "Emys Orbicularis Galloitalica", "Emys Orbicularis Occidentalis" et "Emys Orbicularis Orbicularis".

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Sainte Florine

    sainte-florine.jpg

    Sainte Florine est une martyre d'Auvergne fêtée le 1er Mai principalement dans le Sud du Massif Central. 

    Florine était une jeune bergère vécut à Stourgoux près de Mazoires dans l'actuel Puy-de-Dôme aux alentours du IVème Siècle. Elle était fort charmante mais aussi très chrétienne, voulant rester vierge elle repoussait toutes les avances qui lui étaient faites.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Salade de pissenlits au lard

    Comme son nom l'indique, il s'agit d'une banale salade de printemps composée essentiellement de feuilles de pissenlits et de lardons. Traditionnellement, on fait cela plutôt vers Mars/Avril. On peut laver les plantes cueillies fraîchement dans un mélange d'eau salée et de vinaigre. Par contre, sa petite spécificité c'est qu'on n'y met pas de la sauce à salade ni huile. Non, on fait chauffer le lard découpé en lardons dans une poêle et on récupère le gras qui a fondu pour le verser sur le tout. On peut aussi déglacer l'ustensile de cuisine avec du vinaigre pour faire un peu plus d'assaisonnement.

    salade_pissenlit.jpg

    Pour les quantités, il n'y a pas vraiment de règles. Après, ça reste une salade, il est possible de la garnir plus avec des œufs, des noix, des herbes, des croutons, de l'échalotte, de l'ail... Qu'importe.

    Sachez qu'il existe des procédés avec les fleurs et les racines pour faire des genres d'infusions.

    Des recettes de salades de pissenlits existent aussi avec des abats de volaille.

    Lien permanent 0 commentaire
  • Au mois de Mai ne se marient que les Anes

    anes.JPG

    Au mois de Mai, ne se marient que les Anes.

    C'est un proverbe Auvergnat mais qui doit certainement avoir des équivalents dans les régions limitrophes. Il est courant dans les pays Catholiques d'entendre qu'il ne faudrait pas se marier au mois de Mai puisqu'il est dédié à la Sainte Vierge, symboliquement cela peut s'entendre que ce ne soit pas très propice aux unions.

    Mais apparemment durant la période païenne de la Rome Antique ce n'était pas non plus un moment adéquat pour les noces, au moins entre le 9 et le 14 du mois où se déroulait les Lemuria, la fête des revenants, dont le symbolisme peut-être rapproché d'Halloween. Est-ce que les Arvernes auraient pu être influencés par ces croyances durant la période Gallo-Romaine? Encore que chez les Celtes aussi, Mai avait son lot de célébrations telles que Beltaine pendant lesquelles on pouvait rencontrer divers esprits et créatures. Paradoxalement, pour la plupart des cultures y compris Européennes, c'est aussi le moment de la renaissance de la nature, de la végétation.

    Alors, quel rapport avec les ânes? Est-ce que cela sous-entend que les futurs mariés qui ne respectent pas ces interdits religieux sont des andouilles? Possible, cela dit dans le centre de la France on disait que Mai était la période des amours pour les ânes (on parle bien là des animaux), et qu'un enfant (humain cette fois-ci)  conçu durant ce même laps temps risquait de naître idiot, simplet.

    Voilà donc les pistes de réflexion de l'origine de ce proverbe Auvergnat. Si vous en avez de meilleures, n'hésitez pas à les exposer en commentaire!

     

    Lien permanent 0 commentaire
  • Madame du Coudray

    Madame_duCoudray.jpg

    Angélique-Marguerite le Boursier du Coudray dite Madame du Coudray est originaire de Clermont-Ferrand. Bien que son nom soit quasiment oublié aujourd'hui, au cours du XVIIIème Siècle elle a largement contribuée à réduire considérablement la mortalité infantile et maternelle de France grâce à son amélioration de la formation des sages-femmes qu'elle a également dispensée aux traditionnelles Matrones Accoucheuses qui n'avaient souvent que peu d'éducation sanitaire. En ce temps-là, la plupart des médecins ne s'occupaient pas des accouchements. On dit que c'est grâce à elle que La Fayette a pu miraculeusement naître.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire